Drones récréatives

En plus des objets volant sans équipages qui sont utilisé pour des fins commerciales, il existe aussi des drones purement pour des fins récréatives. Ceci sont principalement des modèles d’avions qui sont piloté à distance. Selon la loi Belge, seule les terrains pour aéronefs désigné par le Directorat-Général de l’aéronautique sont autorisés pour faire voler les drones.

Ils y a des différentes règles qui doivent être respecté si vous voulez voler avec des modèles d’avions. Surtout vous devrez être membre d’un club et participé à des concours et des démonstrations. Vous devrez également obtenir le brevet de sécurité A. Suite, la hauteur de vole ne doit pas dépassé les 120 mètres. Dans des concours et des éventements, la limite se situe à 200 mètres de haut mais ces évènements et concours doivent être signalé au Directorat-Général de l’aéronautique.

Dans le sport d’aéronefs, de diverses sortes de drones existe.

Les modèles à tiges métalliques sont des petits avions qui sont guidé grâce à l’aide de ces tiges qui sont fixé sur l’appareil. Ces tiges sont reliées à un mécanisme (servo) qui va à son tour guidé les commandes de vol.

Bien sûr vous connaissez les modèles contrôlés par fréquence radio par lequel un récepteur dans l’appareil exécutes les signale télécommandé. Le pilote qui se trouve au sol, envoie ces signales. Les modèles radio télécommandé sont souvent des avions à moteur, des hélicoptères mais aussi des planeurs. Les drones les plus connue sont tous modèles radio commandé.

Les planeurs peuvent être mise en l’air grâce à un moteur auxiliaire, lanceur élastique, lancement traque té ou le lancement a treuil. Avec un lanceur élastique, l’appareil est propulsé dans les aires grâce à une corde relié un l’élastique. Le lancement traque té est effectué grâce à un second appareil équipé d’un moteur à combustion qui une fois a traque té le planeur a une hauteur désirable, le relâche et le laisse suivre son court de chemin. Le lancement à treuil propulse le planeur dans les aires grâces à un treuil équipé d’un moteur électrique.

Pour finir vous avez aussi les modèles à vol libre. Ces avions n’ont pas de commandes de vol. Une fois l’appareil lancé, il est impossibles de le piloté.

Les drones récréatifs participent souvent à des concours. Ces concours ne sont pas seulement localement mais peuvent aussi être au niveau mondial. Par exemple ils y a des concours d’acrobatie dont le but est de faire une série de figures, mais ils y a aussi des concours de vitesse, les bien connue course de pylônes. Les course de combats est une branche de sport dont les pilotes essayent d’enlever un file de papier accrocher derrière les avions. Ceci est que possible avec des avions à tiges métalliques. Il y a aussi une discipline planage thermique qui est dans les concours une forme connue d’une utilisation récréative des drones, dont le but est que le drone reste le plus longtemps dans les aires et ensuite atterrit le plus près possible de la cible. Le gagnant doit non seulement rester le plus longtemps possible dans les aires mais doit aussi respecter un temps limité et faire un bon atterrissage.

Beaucoup de garçons rêvent de faire leurs propre avions et de voler avec leurs pères. Ceux qui font finalement le sport avec des modèles d’avions sont souvent des personnes qui n’ont jamais fait ce rêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *